Jody Horcholle

Jeudi prochain les élèves retrouveront les bancs de nos écoles. Une nouvelle rentrée avec l’application d’un nouveau protocole pour éviter les contaminations dans les établissements scolaires. Un protocole dont l’éviction des élèves diffère en fonction de l’état vaccinal des enfants.

La reprise des cours pourrait favoriser la circulation du virus. Cette fois encore l’année scolaire de nos enfants risque d’être perturbée par le virus. Quatre niveaux figurent dans le protocole, en fonction de la situation épidémique. Pour la rentrée le niveau 2 s’appliquera sur l’ensemble du territoire. Le niveau du protocole évoluera certainement après quelques jours pour tenir compte des situations locales.

Cette année, le débat ne porte plus sur les « anti-masques » mais concerne les « anti pass sanitaire ». Aujourd’hui, l’obligation vaccinale s’applique pour certaines professions. L’accès à certains lieux nécessite l’obtention d’un Pass Sanitaire. Ce Pass Sanitaire porte atteinte à nos libertés individuelles. Le Conseil Constitutionnel a ainsi tenté de trouver un juste équilibre entre le respect des libertés fondamentales et les enjeux de santé publique dont l’objectif est de préserver la santé de l’ensemble des français.

Les établissements scolaires ne sont pas soumis au Pass Sanitaire. En dehors de l’école, les enfants devront disposer d’un Pass Sanitaire pour pouvoir accéder à des endroits où celui-ci est indispensable.

Bonne rentrée à tous.

Share Button

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 4 =