Jody Horcholle

Aujourd’hui, pratiquement chaque lycée possède son téléphone portable. Ce téléphone correspond le plus souvent à un smartphone. Le smartphone est un «ordiphone ou téléphone intelligent, est un téléphone mobile disposant en général d’un écran tactile, d’un appareil photographique numérique, des fonctions d’un assistant numérique personnel et de certaines fonctions d’un ordinateur portable. Il est bien plus performant que les premiers micro-ordinateurs.

Au collège, 75 % des élèves possèdent un téléphone portable, selon le journal télévisé de TF1.

Dès le primaire, les écoliers sont nombreux à posséder un tel outil.

Le prix d’un smartphone se démocratise, notamment au travers des formules d’abonnements puisque le prix comprend celui du téléphone.

Beaucoup d’études montreraient le danger des écrans chez les enfants. Il faut distinguer d’une part les écrans non-interactifs comme la télévision, et d’autre part, les écrans interactifs comme ceux des tablettes. les écrans interactifs et particulièrement les tablettes aideraient les tout-petits dans leur développement cognitif et dans le calibrage de leurs sens. « La première forme d’intelligence chez les bébés est sensorimotrice, c’est-à-dire qu’ils adorent toucher du doigt ce qu’ils voient. Rien de mieux qu’une tablette tactile pour ça », explique sur France Culture Olivier Houdé, professeur de psychologie cognitive à l’université Paris-Descartes.

A quoi peut-il servir ?

Il est possible de télécharger des applications très utiles : calculatrice, dictionnaire, encyclopédie, traitement de texte, tableur.

Il existe de nombreuses applications pédagogiques pour gérer sa classe et pour réaliser le travail (schoology, application de quizz, mots croisés, création de carte mentale).

Il permet également d’accéder à l’ENT (l’espace numérique en ligne), aux padlets mis en ligne par les enseignants et également d’accéder aux classes virtuelles (Classe virtuelle du CNED ou de l’ENT). Avec le micro et éventuellement la caméra l’enfant pour participer aux cours sans aucune difficulté.

L’enfant pourra également visualiser les capsules (vidéos) réalisé par les enseignants qu’il mettra en ligne.

L’enseignant peut aussi demander aux élèves de noter dans l’agenda de leur téléphone le prochain rendez-vous en classe virtuelle, ou les devoirs, bien même que ces informations puissent aussi figurer sur le cahier de texte de la ligne disponible sur l’ENT.

Il existe de nombreux sites mettant en avant les applications pouvant être utilisés et cela quelque soit la discipline : langues, mathématiques, histoire-géographie, français.

L’enseignant pourra également donner des liens afin que les élèves puissent réaliser des quizz ou bien voir des présentations interactives. Il existe des applications qui répondent à de nombreux besoins. Il existe de nombreuses applications téléchargeable en ligne : traitement de textes, tableur, carte mentale, scanner de documents, lecteur de pdf.

Ainsi, les enfants qui ne disposent pas d’un micro-ordinateur à la maison pourront utiliser leur smartphone afin de suivre les cours en ligne.

 

 

 

 

 

 

Share Button

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 7 =